My Little Paris présente
Notre école
cinq personnages
Notre école est la première qui fait travailler le muscle de la créativité. Elle rassemble des entrepreneurs-rêveurs, des artistes-doers ou des aventuriers vraiment pas déboussolés. Ils échangent en live avec chaque promo. On vous présente les profs et les anciens élèves de Traverses.
Notre histoire
Traverses by My Little Paris
Quand on dit que notre école est perchée sur les toits de Paris, on ne plaisante pas. Ici, Maxime Froissant en pleine lecture, sur les toits de notre école.
Traverses by My Little Paris
Notre école est née dans une start up : My Little Paris, un média digital qu’on a lancé en 2008 en dénichant les adresses secrètes de la capitale. Depuis, on a pas mal grandi. On est 140. Nos bureaux sont à Paris, Berlin et Tokyo. On a développé 22 médias on line et lancé 6 boites de e-commerce. Ce parcours, on le doit à notre créativité, qu’on exerce en permanence. Elle nous fait avancer, nous transformer, traverser des ornières, des limites, des océans. Pour aller là où l’on n’aurait jamais pensé aller. Dans nos vies personnelles, mais aussi dans la vie de notre entreprise.
Notre école est née dans une start up : My Little Paris, un média digital qu’on a lancé en 2008 en dénichant les adresses secrètes de la capitale. Depuis, on a pas mal grandi. On est 140. Nos bureaux sont à Paris, Berlin et Tokyo. On a développé 22 médias on line et lancé 6 boites de e-commerce. Ce parcours, on le doit à notre créativité, qu’on exerce en permanence. Elle nous fait avancer, nous transformer, traverser des ornières, des limites, des océans. Pour aller là où l’on n’aurait jamais pensé aller. Dans nos vies personnelles, mais aussi dans la vie de notre entreprise.
Ça bouillonne
Nos "creative mornings" donnent envie de se lever le matin : ici on partage le petit-dej avec Sylvain Tesson.
Ça bouillonne
Grâce à des rituels mis en place dès nos débuts, on exerce notre créativité quotidiennement. Les « megalabs », où chacun grimpe sur scène pour partager un sujet inspirant, après avoir été sérieusement coaché. Les « midi-movie », un sandwich devant des docu projetés sur grand écran dans nos bureaux. Les « pecha kucha », une dissert en images pour répondre à un thème imposé. Les « creative mornings » , un petit-dej’ partagé avec Sylvain Tesson, François Morel, Alexis Michalik, Pénélope Bagieu ou encore l’astronaute française Claudie Haigneré, où ils nous racontent leur vie et les ressorts de leur créativité. Etc.
Grâce à des rituels mis en place dès nos débuts, on exerce notre créativité quotidiennement : les « megalabs » (où chacun grimpe sur scène pour présenter un sujet inspirant), les « pecha kucha » (une dissert en images pour répondre à un thème imposé), les « creative mornings » (un petit-dej’ partagé avec Alexis Michalik, Pénélope Bagieu ou encore l’astronaute française Claudie Haigneré, où ils nous racontent leur vie et les ressorts de leur créativité), etc.
On carbure aux nouveaux projets
Parmi nos projets les plus fous : Mona, un coworking féministe.
On carbure aux nouveaux projets
Stimulés en permanence, chez My Little Paris on lance un nouveau projet tous les 6 mois. On se plante souvent. Mais on essaie toujours. Ça donne 22 médias digitaux, un système d’abonnement à une box surprises mensuelle, une marque de collants recyclés, une autre de vêtements masculins durable, une appli de méditation, un outil de mesure de l’épanouissement au travail et des protections périodiques bio...  Ah oui, on a aussi ouvert une bar dans un garage, un coworking féministe et un hôtel à Montmartre.
Stimulés en permanence, chez My Little Paris on lance un nouveau projet tous les 6 mois. On se plante souvent. Mais on essaie toujours. Ça donne 22 médias digitaux, un système d’abonnement à une box surprises mensuelle, une marque de collants recyclés, une autre de vêtements masculins durable, une appli de méditation, un outil de mesure de l’épanouissement au travail et des protections périodiques bio...  Ah oui, on a aussi ouvert une bar dans un garage, un coworking féministe et un hôtel à Montmartre.
On fait des rencontres
Tim Cook, le PDG d’Apple, venu déjeuner chez nous pour parler innovation. Et il a l’air plutôt intéressé, non ?
On fait des rencontres
On vient nous voir du monde entier pour comprendre les coulisses de notre créativité. On a reçu les journalistes de Monocle, Forbes, Refinery 29, The Coveter, mais aussi certains patrons de la Silicon Valley. Même Tim Cook, le PDG d’Apple, est venu nous cuisiner !  Nous avons appris auprès des plus grands (Liz Gilbert, Steve Jobs…) mais aussi et surtout sur le tas, chez nous, boulevard de Rochechouart, dans nos antennes dans le monde, auprès de collaborateurs incroyables qui nous stimulent dès le matin.
On vient nous voir du monde entier pour comprendre les coulisses de notre créativité. On a reçu les journalistes de Monocle, Forbes, Refinery 29, The Coveter, mais aussi certains patrons de la Silicon Valley. Même Tim Cook, le PDG d’Apple, est venu nous cuisiner !  Nous avons appris auprès des plus grands (Liz Gilbert, Steve Jobs…) mais aussi et surtout sur le tas, chez nous, boulevard de Rochechouart, dans nos antennes dans le monde, auprès de collaborateurs incroyables qui nous stimulent dès le matin.
Nos premières écoles
Notre première école, un “Summer Camp” qui avait fait le plein dans nos bureaux.
Nos premières écoles
Quand on a eu 10 ans, ça a commencé à nous démanger : on voulait partager tout ce qu’on avait appris. Ça doit être ça vieillir ?  En tous cas, à la fin de l’été 2018, on a ouvert notre premier Summer Camp : pendant une semaine, nos bureaux se sont transformés en université d’été. Après, on n’a plus arrêté. Deux ou trois fois par an, on accueille chez nous des centaines d’étudiants qui viennent s’inspirer, grandir, apprendre, changer. Summer Camp, Winter Camp, Food School, Tapage Live : on a ouvert de très nombreuses écoles éphémères.
Quand on a eu 10 ans, ça a commencé à nous démanger : on voulait partager tout ce qu’on avait appris. Ça doit être ça vieillir ?  En tous cas, à la fin de l’été 2018, on a ouvert notre premier Summer Camp : pendant une semaine, nos bureaux se sont transformés en université d’été. Après, on n’a plus arrêté. Deux ou trois fois par an, on accueille chez nous des centaines d’étudiants qui viennent s’inspirer, grandir, apprendre, changer. Summer Camp, Winter Camp, Food School, Tapage Live : on a ouvert de très nombreuses écoles éphémères.
On ouvre à tous !
Prêts à embarquer avec vous.
On ouvre à tous !
On a compris une chose pendant le confinement : notre créativité, c’est la plus belle chose qu’on puisse enseigner. Alors toute cette richesse d’idées et de réflexes, d’intuitions et de méthodos, nous l’avons pressée pour en faire un jus de créativité détonnant. Une école. Que l’on a appelée Traverses bien sûr, parce que c’est ce qu’on vous souhaite. De prendre les chemins de traverse, de traverser vers ce qui vous attend, vers une vie en plus grand, où vous mettriez plus d’imagination encore. Nous serons votre équipage pour cette traversée, accompagnés de personnalités qui nous inspirent et transformées pour l’occasion en profs de créativité.
On a compris une chose pendant le confinement : notre créativité, c’est la plus belle chose qu’on puisse enseigner. Alors toute cette richesse d’idées et de réflexes, d’intuitions et de méthodos, nous l’avons pressée pour en faire un jus de créativité détonnant. Une école. Que l’on a appelée Traverses bien sûr, parce que c’est ce qu’on vous souhaite. De prendre les chemins de traverse, de traverser vers ce qui vous attend, vers une vie en plus grand, où vous mettriez plus d’imagination encore. Nous serons votre équipage pour cette traversée, accompagnés de personnalités qui nous inspirent et transformées pour l’occasion en profs de créativité.
2008
Nos rituels créatifs vivants
Creative Morning
Creative Morning
Prendre le café du matin en écoutant une personnalité créative nous raconter son parcours, ses galères, ses joies et ses tips, on n'a pas trouvé mieux pour commencer nos journées. Surtout quand on peut lui poser toutes nos questions (tous nos rituels sont accessibles en live, puis en replay).
Mégalab
Mégalab
Notre kiff ? Réserver un théâtre, en matinée, pour présenter une lecture, partager une découverte, expliquer une passion. Chacun peut monter sur scène et inspirer le reste de l’équipe.
Random
Random
Il faut parler aux inconnus. Chez My Little Paris, on organise des « random lunchs » pour que les gens qui ne travaillent pas ensemble se rencontrent quand même. Dans la promo, on fait la même chose avec les « random zoom cafés ». On vous serre une tasse ?
Adoptez les rituels
Ils sont passés par chez nous
Nous avons déjà inoculé notre addiction à la créativité à tous ceux qui ont passé du temps entre nos murs ces 10 dernières années. Voilà ce qu’ils ont en fait depuis.
Louiza Hacene
Même pas 30 ans, mais déjà 30 personnes qui bossent dans la boîte qu’elle a fondée, Malou ! Louiza Hacène a pris son élan (entrepreneurial) chez nous. Ce qu’elle a notamment appris ? « À attiser ma curiosité en lisant, en regardant, en questionnant... et à mettre rapidement en pratique mes idées pour tester, scaler si ça prend, mettre de côté sinon. Je retiens aussi combien les rendez-vous réguliers, les petits dejs hebdomadaires, les “creative mornings”, les brainstorms entre équipes différentes permettent de stimuler les nouvelles idées. »
Entrepreneuse fonceuse
Devenez aussi créatifs qu’eux
Ils et elles nous inspirent quotidiennement. Chez Traverses, on les lit, on les écoute, on bosse avec eux. On rêve de les rencontrer ou bien on a carrément leur 06. Dans tous les cas, on a beaucoup appris auprès d’eux, grâce à eux. C'est votre tour.
Perla Servan-Schreiber
Perla Servan-Schreiber
Perla Servan-Schreiber
Elle a été publicitaire, patronne de presse. Elle est cuisinière, écrivaine. C’est un peu notre mère spirituelle. Perla Servan-Schreiber a compris plein de choses sur lesquelles nous, on galère depuis des années. « À 75 ans, je me dépouille, pour ne garder que l'essentiel. Tel l'oignon que j'épluche avant de le savourer. J'en détache les peaux extérieures une à une, pour ne conserver que les plus tendres. Et si je pleure, c'est de rire. S'alléger est jubilatoire. » Quand on a 20, 30, 40 ans et l'impression que la vie pèse des tonnes, ça fait du bien de rencontrer Perla.
Elizabeth Gilbert
Elizabeth Gilbert
Elizabeth Gilbert
Elle a mangé. Elle a prié. Elle a aimé. On connaît le fabuleux voyage qui a remis sur pieds l’écrivaine américaine après sa dépression. Mais 10 millions d’exemplaires d’Eat Pray Love plus tard, elle a surtout écrit Big Magic - un livre qui soutient que la seule façon de vivre une vie satisfaisante est de libérer son pouvoir créatif. C’est ce livre-là notre bible à nous.
Clémentine Godais
Clémentine Godais
Clémentine Godais
Elle a appris son (premier) métier sur les bancs de la Saint Martins School, d’où elle est sortie avec l’amour des beaux habits, ou plutôt, l’amour des habits qui rendent libres. Depuis, partout où elle est passée comme Directrice de Création, Clémentine Godais fait des étincelles. Mieux, des incendies : ceux qu’elle allume dans la créativité des autres. Ses rituels, ses ateliers, ses méthodes, et jusqu’à ses tenues, rendent les gens plus talentueux.
œil qui cligne œil en forme d'étoile
bouche
Plus de créativité dans votre boite mail
C’est déjà ça.